Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 décembre 2020 5 04 /12 /décembre /2020 03:23

Mise à jour des mesures concernant la reprise des cultes publics valables du 3 au 15 décembre 2020

(suite au message de Mgr J.-P. Nault du 3 décembre 2020)

-    Le nombre de participants pour les célébrations est conditionné par la jauge demandée qui impose “de laisser libres deux sièges entre chaque personne ou entité familiale et de n’occuper qu’une rangée sur deux”.

  • On aère les lieux autant que possible et régulièrement ;
  • Sachons que notre responsabilité peut être engagée dans les différentes rencontres ou dans les lieux de cultes, du moment que nous les organisons ou les autorisons [on peut transmettre un virus sans savoir qu’on le porte, nous ou un autre des participants].

Aménagements des églises [à bien anticiper]

  • Prévoir le marquage des places non disponibles ou installer les sièges de façon à ce que les distances réglementaires soient respectées ; Les personnes vivant ensemble restent à coté les unes des autres ;
  • Une personne identifiable (en plus du célébrant), sera à l’entrée et à la sortie pour aider chacun [utilisation obligatoire de gel, places, flux, prudence…] ; [Ce peut être le rôle du CPP ou du CPAE de coordonner cela].
  • Ne pas remplir les bénitiers ;

Eucharisties

  • Là où cela est nécessaire, il faut peut-être envisager plus de célébrations Eucharistiques pour compenser le nombre limité de participants possible. [Ceux qui ne pourraient participer à la Messe dominicale en présentiel sont invités à sanctifier le jour du Seigneur par un temps de prière et /ou par la participation via le moyen des médias].
  • Prévoir du gel sur la crédence (avant et après la communion) ;
  • Prévoir des pales sur les oblats (coupelles), et pour le calice et la patène en cas de concélébration ;

- Concernant la communion on agira avec prudence. Pour la distribution de la communion, on se lavera au gel avant et après, le prêtre aura un masque et on ne la donnera que dans la main bien tendue (sans la toucher lorsque l’on y dépose l’hostie). On veillera aux distances dans la procession ; la communion peut aussi être donnée aux fidèles à leur place, le ministre seul se déplaçant.

  • S’il y a un geste de paix, c’est par inclination mutuelle sans contact….
Confessions, Funérailles et Autres célébrations :

               voir les anciennes mesures ; elles sont toujours valables

Père Jean-Pierre, curé du secteur du Largue (3 décembre 2020)

Partager cet article
Repost0

commentaires