Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 novembre 2020 7 08 /11 /novembre /2020 03:56

Paroisse du Largue, dimanche 8 novembre 2020,

32ème du temps ordinaire
Prière du soir

Nous voici à nouveau séparés physiquement, mais réunis par une prière commune en union les uns
avec les autres et avec le Père Jean‐Pierre, au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit.
L’Evangile de ce jour nousinvite à rester vigilants, à tenir noslampes allumées pour ne pasrater notre rendez‐
vous avec le Seigneur.
Ouvrons nos cœurs en chantant (ou disant ) :

Veillez et priez, votre maître viendra quand vous ne l’attendez pas,
veillez et priez, Jésus nous t’attendons, fais grandir notre foi.
Bienheureux le serviteur qui est resté fidèle : il entrera au Royaume de Dieu.
En Jésus nous recevons tous les dons de la grâce, nous témoignons du Royaume de Dieu.

Comme le chante le psalmiste avec le psaume 62, le psaume de ce jour, demandons la grâce de cette quête
incessante de Dieu, de cette soif de Dieu :

Dieu, tu es mon Dieu, je te cherche dès l'aube : mon âme a soif de toi ;
après toi languit ma chair, terre aride, altérée, sans eau.
Je t'ai contemplé au sanctuaire, j'ai vu ta force et ta gloire.
Ton amour vaut mieux que la vie : tu seras la louange de mes lèvres !
Toute ma vie je vais te bénir, lever les mains en invoquant ton nom.
Comme par un festin je serai rassasié ; la joie sur les lèvres, je dirai ta louange.
Dans la nuit, je me souviens de toi et je reste des heures à te parler.
Oui, tu es venu à mon secours : je crie de joie à l'ombre de tes ailes.
Mon âme s'attache à toi, ta main droite me soutient.

N’ayons pas peur, ayons confiance, la patience de Dieu est infinie, il nous attend, il vient à notre rencontre :
lecture du livre de la Sagesse (6, 12‐16)
La Sagesse est resplendissante, elle ne se flétrit pas. Elle se laisse aisément contempler par ceux qui l’aiment,
elle se laisse trouver par ceux qui la cherchent. Elle devance leurs désirs en se faisant connaître la première.
Celui qui la cherche dès l’aurore ne se fatiguera pas : il la trouvera assise à sa porte.
Penser à elle est la perfection du discernement, et celui qui veille à cause d’elle sera bientôt délivré du souci.
Elle va et vient à la recherche de ceux qui sont dignes d’elle ; au détour des sentiers, elle leur apparaît avec
un visage souriant ; dans chacune de leurs pensées, elle vient à leur rencontre.

Etablis dans sa Parole, affermis dans la foi, nous attendons le Royaume de Dieu
Veillez et priez, votre maître viendra quand vous ne l’attendez pas,
veillez et priez, Jésus nous t’attendons, fais grandir notre foi.

Après quelques moments de silence, adressons à Dieu nos intentions de prière :
Que notre prière rejoigne tous les hommes, femmes, enfants de toute culture, toute religion, tous
horizons...et que le Seigneur verse :
Une huile de paix, d’unité, de justice dans le cœur de tous les gouvernants et de tous les citoyens en
ces temps si particuliers que nous vivons.
Une huile de bienveillance, d’écoute et de compassion dans le cœur de tous ceux qui ont mission
auprès des malades et des endeuillés
Une huile de tendresse, d’humanité et de patience dans le cœur de ceux qui côtoient les jeunes :
parents, enseignants, éducateurs.
Une huile de courage, d’audace et de générosité dans le cœur de ceux qui s’engagent auprès des
marginalisés, des plus miséreux, des plus délaissés.
Une huile de fraternité, de proximité et de dialogue dans le cœur des Chrétiens face aux grands défis
de notre société.
Une huile de sagesse, des respect et de pardon au cœur des grandes religions pour témoigner d’un
Dieu bon et miséricordieux.
Une huile de veille, d’attente et de prière sur notre communauté paroissiale et dans le cœur des
Chrétiens du Largue pour garder l’espérance et la transmettre au monde.
Heureux, bienheureux, qui écoute la Parole de Dieu,
heureux, bienheureux, qui la garde dans son cœur.

Prions : Notre Père et Je vous salue Marie
Seigneur, malgré l’éloignement, l’impossibilité de nous réunir, aide‐nous à rester attentifs les uns
aux autres, à vivre dans l’esprit des Béatitudes que nous avons entendus pour la Toussaint, à prier pour
que la Sagesse nous accompagne dans notre vie quotidienne, à prier pour les malades et les soignants,
pour les enseignants et les élèves, pour tous ceux dont le travail permet à la vie de continuer malgré tout.
Nous t’en prions par Jésus le Christ notre Seigneur, Amen.

Partager cet article

Repost0

commentaires